Les personnes à risque

Le travailleur de force

travailleurLes efforts physiques intenses, ou encore les métiers de force impliquant par exemple le soulèvement de charges lourdes, peuvent être à l’origine de la maladie hémorroïdaire. En effet, la pression sur les veines de l’anus va entrainer leur dilatation  et être à l’origine du déclenchement des crises hemorroïdaires.

 

Les adultes à partir de 45 ans

fotolia_82170820La fréquence des crises hémorroïdaires augmente avec l’âge. La maladie hémorroïdaire touche essentiellement les patients entre 45 et 65 ans. En effet, la moitié de la population de plus de 50 ans a déjà été confrontée à un problème hémorroïdaire. En revanche, après 65 ans, le nombre de crises commence à diminuer. Les personnes âgées, ayant un sphincter moins tonique, ressentent davantage la sensation de besoin d’aller aux toilettes et expulsent les selles avec moins de force.

Cependant, de plus en plus d’adolescents sont sujets à des crises hémorroïdaires. Cela s’explique notamment par le fait qu’ils se retiennent d’aller à la selle dans la journée, redoutant d’utiliser les toilettes publiques de l’école.

Les femmes

les_femmesA l’origine de la crise hémorroïdaire chez les femmes on retrouve, les variations hormonales, une plus forte tendance à la constipation et enfin, l’accouchement (un accouchement sur trois peut s’accompagner de problèmes hémorroïdaires). Il est donc recommandé d’être vigilante, en veillant à avoir un bon transit et en évitant les stations assises prolongées.