FAQ

Qu’est-ce qu’une hémorroïde ?
Une hémorroïde est une veine située dans la région de l’anus et qui assure l’étanchéité du canal anal. Il existe deux types d’hémorroïdes : les hémorroïdes internes et les hémorroïdes externes. Leur présence est tout à fait normale chez tous les individus dès la naissance. Cependant, il arrive que les hémorroïdes se dilatent et donnent lieu à une crise hémorroïdaire.

Quels sont les signes annonciateurs d’une crise hémorroïdaire ?
Les premiers symptômes d’une crise hémorroïdaire sont une gêne en position assise, des douleurs, des démangeaisons anales et des suintements. Il peut également y avoir des saignements et la perception d’une grosseur à l’intérieur de l’anus.

Comment puis-je me soigner dès les premiers symptômes ?
Les crèmes et suppositoires disponibles en pharmacie permettent de diminuer la douleur et de calmer localement l’inflammation.

A partir de quand dois-je consulter ?
Si aucune amélioration n’intervient au bout de quelques jours, ou qu’une nouvelle crise hémorroïdaire apparaît dans un laps de temps court, il est nécessaire de consulter un médecin sans tarder.
De plus, en cas de présence de sang dans les selles, de douleur intense ou de grosseur persistante au niveau de l’anus, un examen médical est indispensable, surtout après 40 ans. Il en est de même lorsque la protubérance externe est importante, ou que les saignements sont abondants.

Si j’ai eu une crise hémorroïdaire une fois, cela signifie-t-il que cela va devenir fréquent ?
La crise hémorroïdaire n’est pas une pathologie chronique. Une crise peut avoir eu lieu au cours d’une grossesse, par exemple, et ne plus se reproduire.

Peut-on prévenir les crises hémorroïdaires ?
En adoptant le bon comportement hygiéno-diététique, il est possible de prévenir l’apparition de la crise hémorroïdaire. La constipation étant l’un de ses premiers facteurs, il est recommandé d’adopter une alimentation équilibrée et riche en fibres, ainsi que de bien s’hydrater. Certains aliments comme les épices, le café ou l’alcool sont également à éviter en cas de crises hémorroïdaires fréquentes. Enfin, pratiquer une activité sportive régulière et éviter de rester en position assise trop longtemps permettent de lutter contre l’apparition des crises hémorroïdaires.