sedorrhoide, c'est bete d'avoir mal

 

Les hémorroïdes internes et externes
Quand parler de crise hémorroïdaire
 

Quand parler de crise hémorroïdaire ?

Les symptômes d’une crise hémorroïdaire sont les suivants :

inconfort en position assise
douleurs anales
démangeaisons anales
suintements
saignements (sang rouge vif, non digéré), observés sur les selles au moment de la défécation ou sur le papier toilette lors de l’essuyage
perception d’une grosseur ou d’une pesanteur à l’intérieur de l’anus
prolapsus (extériorisation des veines par l’anus)

La crise hémorroïdaire interne

Elle se manifeste par un saignement ou un prolapsus (les veines gonflent et s’extériorisent par l’anus).
On distingue 4 stades d’évolution :
- Stade 1 : gêne et brûlure liées à la dilatation des hémorroïdes
- Stade 2 : les hémorroïdes sortent lors de la défécation, puis reviennent spontanément en place
- Stade 3 : les hémorroïdes sortent, mais doivent être replacées manuellement
- Stade 4 : les hémorroïdes sortent de façon permanente (elles ne sont pas réintégrables)

La crise hémorroïdaire externe

Il s’agit de l’inflammation des hémorroïdes à l’entrée de l’anus. Les vaisseaux gonflent et provoquent une sensation de brûlure, des démangeaisons et parfois des saignements.
Dans certains cas  (environ 15%), il peut se former un ou plusieurs caillots sanguins, donnant lieu à une thrombose hémorroïdale.  Celle-ci se manifeste par une petite boule bleutée, dure au toucher et située sous la peau. La douleur occasionnée est alors très forte, empêchant de dormir ou de s’asseoir.

 

  Accueil site Plan du site Mentions légales FAQ  

Sédorrhoïde crise hémorroïdaire. Ce médicament est un anti-inflammatoire et anésthésique local. Ce médicament est préconisé dans certaines pathologies anales, s'accompagnant de douleurs et /ou de démangeaisons et en particulier dans la crise hémorroïdaire. Lire attentivement la notice. Demandez conseil à votre pharmacien. Si les symptômes persistent, consultez un médecin.
Visa GP n°13/05/66400454/GP/001