Activité physique

Activité physique et crise hémorroïdaire

Pour prévenir l’apparition des hémorroïdes, il est recommandé de pratiquer une activité physique de façon régulière.

Celle-ci n’a pas besoin d’être sportive, sa vocation étant de lutter contre la vie sédentaire à l’origine des troubles du transit et des problèmes hémorroïdaires. L’essentiel est d’être actif ! Dès que c’est possible, privilégiez donc la marche à pied, d’autant plus que les trajets en voiture favorisent les crises.

Concernant les activités sportives, adaptez l’effort à la douleur et évitez de pratiquer des sports comme le cyclisme et l’équitation.